• Go to Home

Le centre La Libellule

Présentation de La Libellule

La Libellule est un centre d’assistance sociale et d’éducation différente pour enfants et adolescents en extrême pauvreté, en décrochage scolaire et victimes de maltraitance et d’exclusion. Ce centre qui dépend de l’ONG bolivienne Educación y Futuro (EDYFU) fonctionne depuis 2003 à Tarija, en Bolivie. Il travaille en coordination avec les familles, les comités de quartiers et les pouvoirs publics pour permettre à ces jeunes de retrouver leur dignité et de se réinsérer positivement dans la société.

 

Dans ce centre, EDYFU a développé toute une série de services sociaux et éducatifs interdépendants et complémentaires, pour faire face de façon simultanée aux différents aspects de la problématique vécue par les enfants et les adolescents des quartiers marginaux. C’est pour ça qu’on dit de ce centre que c’est un centre « intégré ».

La plupart des bénéficiaires de La Libellule sont des enfants issus de l’exode rural ou urbain, peu ou pas scolarisés, souvent travailleurs dès l’âge de 9 ou 10 ans, et victimes d’abus et de violence physique et psychologique. Leurs familles vivent en situation d’extrême pauvreté, elles sont souvent désunies et connaissent fréquemment des problèmes d’alcoolisme. Grâce à cette approche intégrée de leur problématique, La Libellule offre à chacun de ces enfants et adolescents une solution personnalisée.

Les différents services de La Libellule sont répartis en 7 secteurs interdépendants et une unité productive. Lorsqu’un enfant en situation de maltraitance ou d’extrême pauvreté arrive au Centre, il est d’abord reçu par l’équipe sociale qui définit avec lui et avec sa famille les problèmes qu’il faudra résoudre en priorité. Ceux-ci peuvent être alimentaires, médicaux ou juridiques, scolaires ou psychologiques, et à chacun d’eux correspondra un ou des service(s) dans le(s)quel(s) l’enfant entrera avec un objectif précis : remise à niveau ou soutien scolaire, en vue d’une réinsertion dans une école ou d’une amélioration du rendement scolaire ; cantine sociale pour améliorer la santé et permettre à l’enfant de parler de ses problèmes ; accueil à l’auberge et défense juridique des filles victimes de maltraitance ou d’abus, etc.

L'équipe de La Libellule

Cecilia León

À la fois assistante sociale et licenciée en droit. Chargée de la coordination des activités du Centre. Responsable du personnel de La Libellule (équipe sociale, enseignants, personnel d’appui, administration). Relations avec les comités de quartiers, les écoles, les organismes sociaux et les pouvoirs publics de la ville.

Noemy Salazar

Licenciée en pédagogie. Encadrement des enfants, organisation d’ateliers et sessions avec les enfants.

Jacqueline Vargas

Volontaire locale à temps partiel, organise les séances de soutien scolaire avec les enfants.

Mariela Zenteno

Licenciée en administration d’entreprise. Responsable de la comptabilité et de l’unité productive.

Cristian Roman

Pédagogie dans le suivi des enfants au sein de la famille et de l’environnement scolaire.

Esthela Peralta

Étudiante en ingénierie comerciale. Responsable de la production et de la distribution des céréales à La Libellule.

Don Miguel (Miguel Perez)

 Jardinier et personnel d’appoint à La Libellule.

Volontaires internationaux

Aide sur les différents volets de La Libellule suivant les compétences de chacun.

Les différents volets de La Libellule

Le bureau d'accueil et d'orientation

C’est le lieu d’accueil du public et la porte d’entrée pour les personnes dans le besoin. Nous y proposons une assistance sociale, psychologique et juridique pour enfants en situation de maltraitance et d’exploitation. Ce volet comprend : contact avec les familles, les écoles et les employeurs d’enfants ; démarches de régularisation des papiers d’identité ; reconnaissances parentales et droits de garde ; défense des droits de l’enfance ; réinsertions ou inscriptions scolaires.

Une maman accueillie par l'assistante du centre

L'Auberge des filles

Protection d’enfants et de jeunes filles en situations de violences physiques, sexuelles et psychologiques. Hébergement, alimentation et encadrement. Cette auberge-refuge, qui fonctionne en coordination constante avec le Juge de l’enfance et les pouvoirs publics, avait dû fermer ses portes en janvier 2013 par manque de fonds mais elle a heureusement pu rouvrir en mars 2015 grâce à notre partenaire Éducation et Futur (Bolivie) Genève. Elle héberge actuellement 16 filles âgées de 6 à 16 ans.

Les bénéficiaires de l'Auberge posent devant leur planning de la journée

La cantine sociale

Espace d’accueil et d’alimentation de La Libellule où viennent quotidiennement une quarantaine d’enfants en situation d’extrême pauvreté, malnutrition ou maltraitance. Il s’agit d’un espace social stratégique car c’est souvent là que ces nouveaux visages parlent pour la première fois de leurs problèmes (pauvreté, violence dans la famille, décrochage scolaire, solitude,…). C’est donc souvent là que le personnel de La Libellule apprend à les connaitre, ce qui permet par la suite de les orienter vers les différents services du centre, selon les besoins spécifiques de chacun. À la cantine sociale de La Libellule les enfants mangent équilibré souvent pour la première fois (légumes, fruits, protéines, …) et ils se lient avec d’autres enfants qui sont dans la même situation qu’eux. L’association française Adailes et quelques particuliers nous aident à financer cet espace.

Les classes de soutien scolaire

Remise à niveau scolaire et accompagnement pédagogique quotidien d’environ  85 enfants travailleurs ou victimes de maltraitance, en situation de décrochage scolaire. Suivi personnalisé de chacun d’eux, avec contrôle des bulletins, visites aux écoles et implication des familles. Deux classes d’appui scolaire fonctionnent actuellement à La Libellule, tenues principalement par des volontaires étrangers et locaux, parfois encadrés par un professeur à mi-temps ou par la coordinatrice du centre. Nous cherchons actuellement des soutiens pour financer un professeur sur ce volet.

Le parrainage

Ce programme d’entraide cherche toujours des parrains et des marraines en Europe pour financer les études d’enfants dont la situation est extrêmement difficile (enfants maltraités, abandonnés, vivant en extrême pauvreté, obligés de travailler pour se payer l’école ou leurs vêtements, etc.). Ce soutien qui coûte 35 € par mois finance le matériel scolaire de ces enfants mais aussi un suivi constant des familles et des contacts permanents avec les écoles jusqu’à la fin de la scolarité. Les filleuls et le personnel d’EDYFU écrivent régulièrement à leurs parrains/marraines ce qui créé une véritable relation de solidarité Nord-Sud.

Pour en savoir plus sur le parrainage, vous pouvez visiter notre page spéciale ici.

Un bénéficiaire du projet de parrainage et ses fournitures scolaires

Les activités parascolaires (ou de développement intégral)

Il s’agit ici d’améliorer l’estime de soi très basse des enfants à travers le jeu, le sport, la danse, la musique, le bricolage, le théâtre, etc. Beaucoup d’entre eux n’ont jamais pratiqué ces activités pourtant si importantes pour développer chez l’enfant la psychomotricité, la sociabilité, l’esprit d’équipe, la confiance, l’écoute des autres, etc. Certains volontaires locaux ou internationaux viennent spécialement à La Libellule pour développer ces activités.

Le dispensaire médical

Ce dispensaire est ouvert toute la semaine et il fonctionne en étroite coordination avec les services de santé officiels qui en financent les 2 médecins et le dentiste.

Examen médical d'une jeune bénéficiaire

L'unité productive

La Libellule dispose maintenant d’une unité productive fonctionnelle, qui produit et vend à Tarija plusieurs produits de qualité à base de céréales comme du musli, des barres énergétiques ou des biscuits.  Cette petite entreprise est en phase de croissance mais elle aide déjà La Libellule à compléter son budget.

Pour plus d’infos, vous pouvez visiter la page Facebook de nos produits : Musli La Libélula.